Direct access

Le système de contrôle et de commandement des opérations aériennes de l’OTAN développé par ThalesRaytheonSystems franchit un grand jalon

PrintZoom inZoom out

05 avril, 2013

Massy, France, le 5 avril 2013 – Le 3 avril, ThalesRaytheonSystems a franchi une étape importante pour le système de contrôle et de commandement des opérations aériennes ACCS (Air Command and Control System) de l’OTAN :

les tests intensifs, conduits 8 semaines durant au Centre d’essais et de validation de l’OTAN à Glons, en Belgique, ont permis de valider le système selon une liste détaillée d’exigences opérationnelles.

C’est de loin la campagne d’essais la plus complète et la plus exigeante jamais conduite dans le cadre de ce programme, avec notamment la validation de toutes les interfaces des systèmes réels, de la redondance complète du système et des exigences de sécurité. A ceci s’ajoute une série extrêmement complexe de tests de performance qui a mis le système à l’épreuve pour tester tous les aspects de la performance lors des pics de charge.

Ce jalon ayant été franchi, les États membres de l’OTAN vont pouvoir procéder à la validation du système sur leurs sites nationaux de commandement et de contrôle aériens. L’Allemagne, la Belgique, la France et l’Italie seront les quatre premières nations à effectuer ces tests, à l’issu desquels le système ACCS sera déclaré opérationnel dans sa globalité. Les préparatifs pour les tests nationaux ont été effectués parallèlement aux essais de validation du système, afin que cette importante capacité soit fournie le plus rapidement possible à la communauté opérationnelle de l’OTAN.

« Il s’agit d’une étape majeure vers le déploiement complet d’un système unifié de commandement et de contrôle aériens militaires qui, à terme, protégera 10 millions de km2 d’espace aérien. Ce système permettra l’interconnexion de plus de 20 centres de contrôle aérien militaires qui procureront une large gamme de nouvelles fonctionnalités les plus modernes à tous les contrôleurs aériens de l’OTAN » a indiqué Enzo Montaldi, Directeur du programme de contrôle et de commandement des opérations aériennes de l’OTAN.

Certaines fonctionnalités du système ACCS sont déjà opérationnelles sur le site de Ramstein, en Allemagne, qui abrite le centre de commandement des forces aériennes alliées. Elles sont actuellement utilisées dans l’opération Active Fence de l’OTAN pour soutenir le déploiement des missiles Patriot en Turquie.

«Nous sommes extrêmement fiers de ce succès qui prouve la capacité du système ACCS de répondre aux exigences de la mission de l’OTAN, déclare Jack Harrington, Président de ThalesRaytheonSystems. Nous sommes heureux d’avoir travaillé en étroite collaboration avec l’OTAN pour la réalisation de ce jalon significatif et restons pleinement mobilisés pour accompagner le déploiement du système, actuellement en cours sur les 15 premiers sites ACCS. »

Note aux rédacteurs
Véritable exemple de « défense intelligente », l’ACCS procure à tous les pays membres de l’OTAN une formation commune, des procédures opérationnelles standardisées et une maintenance centralisée, ce qui se traduit par une réduction notable des coûts de support et par une plus grande souplesse en matière de personnel. L’ACCS est conçu pour s’adapter à l’évolution future des missions de l'OTAN, qu’il s’agisse de faire évoluer les systèmes de contrôle et commandement des opérations aériennes ou d’ajouter des capacités de défense anti-missiles balistiques. Il permettra de doter l’Alliance d’une assise solide en termes de contrôle et de commandement.

A propos de ThalesRaytheonSystems :
ThalesRaytheonSystems est une entreprise internationale spécialisée dans les systèmes de défense aérienne, les systèmes de commandement et de contrôle des opérations aériennes, les radars de défense 3D, les radars du champ de bataille et de contrebatterie. Depuis sa création en 2001, cette joint venture transatlantique est devenue l’une des plus belles réussites du secteur de la défense. Elle emploie 1 600 personnes et est détenue à parts égales par Thales et Raytheon.

<- retour vers News