Direct access

ThalesRaytheonSystems livre une capacité intérimaire de défense anti-missiles balistiques au centre de commandement aérien de l’OTAN à Ramstein, en Allemagne

PrintZoom inZoom out

15 mai, 2012

MASSY, France (le 15 mai 2012) – ThalesRaytheonSystems (TRS) a déployé avec succès une capacité intérimaire (InCa) de défense anti-missiles balistiques (BMD) au cours d’un récent exercice de défense aérienne et anti-missiles (AMDEX) réalisé par l’OTAN sur le site de Ramstein en Allemagne.

La livraison de cette composante clé au centre de commandement des forces aériennes alliées à Ramstein fait suite au contrat attribué à TRS en janvier 2012 par la NACMA (agence OTAN de gestion du système de commandement et de contrôle aériens) pour le compte du programme de défense multicouche active contre les missiles balistiques de théâtre (ALTBMD).

Les opérations réalisées lors de l’exercice ont notamment consisté à relier le centre d’opérations de défense anti-missiles balistiques (BMDOC) du site de Ramstein aux systèmes d’armes, capteurs et unités de contrôle et commandement de l’OTAN déployés à travers les différents pays alliés, ainsi qu’aux navires américains afin d’assurer le suivi de l’engagement et l’échange de données critiques avec le système de contrôle et commandement américain.

Alessandro Pera, directeur du programme ALTMBD, s’est réjouit des résultats positifs obtenus lors de l’exercice : « Je suis fier que nous soyons parvenus à fournir des capacités de défense anti-missiles balistiques pour la protection des territoires dans un délai aussi court et ce, avec des résultats opérationnels satisfaisants. »

« Le déploiement par TRS de systèmes de senseurs et de défense aérienne C4I partout dans le monde témoigne de notre expertise dans la construction et le développement, en collaboration avec nos clients, de systèmes capables d’assurer à la fois une défense antimissile de théâtre et une défense antimissile territoriale face aux nouvelles menaces qui pèsent sur l’OTAN. Le déploiement de cette capacité sera d’ailleurs l’un des grands sujets abordés lors du prochain sommet de Chicago », a déclaré Jack Harrington, directeur général de ThalesRaytheonSystems. « Le système ACCS de contrôle et commandement des opérations aériennes de l’OTAN produit par TRS – le plus vaste au monde dans son genre et le premier à être entièrement intégré – est actuellement en cours d’essai dans plusieurs pays. Ce système joue un rôle déterminant dans l’infrastructure de défense anti-missiles balistiques de l’OTAN », a ajouté Jack Harrington.

L’exercice AMDEX a également permis de faire la démonstration de l’outil de suivi en temps réel de l’engagement des missiles balistiques. Développé dans le cadre du programme ALTBMD de l’OTAN, cet outil sera ultérieurement intégré au système de contrôle et commandement primaire de l’OTAN pour l’exécution des engagements BMD. Véritable exemple de "défense intelligente", l’ACCS procure à tous les pays membres de l’OTAN une formation commune, des procédures opérationnelles standardisées et une maintenance centralisée, ce qui se traduit par une réduction notable des coûts de support et par une plus grande souplesse en matière de personnel. L’ACCS est conçu pour s’adapter à l’évolution future des missions de l'OTAN, qu’il s’agisse de faire évoluer les systèmes de contrôle et commandement des opérations aériennes ou d’ajouter des capacités de défense anti-missiles balistiques. Il permettra de doter l’Alliance d’une assise solide en termes de contrôle et de commandement.

A propos de ThalesRaytheonSystems :
ThalesRaytheonSystems est une entreprise internationale spécialisée dans les systèmes de défense aérienne, les systèmes de commandement et de contrôle des opérations aériennes, les radars de défense 3D, les radars du champ de bataille et de contrebatterie. Depuis sa création en 2001, cette joint venture transatlantique est devenue l’une des plus belles réussites du secteur de la défense. Elle emploie 1 600 personnes et est détenue à parts égales par Thales et Raytheon

<- retour vers News